Articles de presse

MUHLBACH-sur-MUNSTER


GRANDE AFFLUENCE A LA FÊTE de la TRANSHUMANCE


Il y avait énormément de monde à la FETE DE LA TRANSHUMANCE le 15 octobre à MUHLBACH. L’on estime à 4 000 à 5 000 le nombre de personnes qui se pressaient sur le parcours des troupeaux, Route du Gaschney, rue de l’Eglise et devant la salle de sports. Le spectacle de la montagne et de ses activités suscite toujours un réel intérêt.
Rendons hommage aux 7 fermiers-éleveurs des Trois Fours, Breitzousen, Firstmiss, Salzbach, Treh, Uff Rain et de la ferme Meyer, qui s’inscrivant dans la modernité tout en respectant les traditions, se sont présentés aux milliers de spectateurs avec leur magnifique cheptel, toutes les vaches vosgiennes munies d’un toupin ou d’une clarine, certaines datant du 19° siècle et constituant ainsi de véritables bijoux de famille. Ils donnent une image positive de l’agriculture de montagne et s’inscrivent pleinement dans la ligne directrice des édiles de la Vallée prônant le développement du tourisme.
Les fermiers et conducteurs de troupeaux se sont retrouvés le soir à la soirée montagnarde autour de grandes tablées où régnaient visiblement l’entente et la bonne humeur.
Il faut dire que l’ambiance était conviviale et entrainante, créée par l’orchestre « Im Gila sini Band », fort de 6 musiciens. La piste de danse était bien occupée par jeunes et moins jeunes.
Depuis plusieurs années, l’on n’avait pas pu applaudir de jodlers dans la Vallée. La prestation du Jodler quatuor Sengelé qui avait des attaches à Sondernach, s’inscrivait totalement dans cette soirée montagnarde. Ils ont interprété 12 jodlers en alsacien et en français, et ont terminé leur concert par le vieux chant présenté en sextet à cappella « Sur l’alpage » qui s’intégrait parfaitement dans le contexte de la journée qui se prolongeait assez tard.
Les Sonneurs des Htes-Chaumes, assistés de leurs amis suisses de Courtelary, devenus incontournables dans toute fête montagnarde, ont fait résonner les sonnailles de toupins, à l’extérieur d’abord, dans la salle ensuite.
Les Marcaires de la Vallée ont terminé la présentation de leurs danses en soirée après avoir animé l’après-midi, avec les cors des Alpes de « L’Echo du Gaschney » et la Musique Ilienkopf, l’espace devant la salle où de nombreux spectateurs ont pu les applaudir entre deux arrivées de troupeaux. La Musique Ilienkopf avait déjà donné l’apéritif-concert et les cors des Alpes avaient ouvert la manifestation à 10h.
Les nombreux bénévoles, originaires de Muhlbach, des villages environnants et même d’ailleurs, se sont organisés pour assurer dans les meilleures conditions, le service repas aux convives qui ont occupé la salle midi et soir jusqu’à la dernière place. Beaucoup de personnes n’avaient pas pu être accueillies et ont été dirigés vers des restaurants et des fermes-auberges.
Les visiteurs sont venus de la proche région, mais aussi du Bas-Rhin, de Lorraine, Champagne, Pays de Loire, Bretagne et de Belgique. Ils ont logé en hôtel, gîtes et mobil home.
Toutes les animations proposées ont été bien suivies, la navette pour rejoindre les troupeaux a été prise d’assaut, la calèche a tourné sans arrêt, le Musée de la Schlitte a noté un record d’entrées, les poneys ont promené beaucoup d’enfants, le tir d’initiation était bien fréquenté, les artisans et les stands d’alimentation ont fait des affaires intéressantes, et le chaudron contenant la soupe au munster offerte par la Confrérie St-Grégoire du taste fromage de la Vallée de Munster était rapidement vide.
Le matin, la manifestation avait prêté son cadre bien approprié à l’organisation du concours du munster organisé par le SIFM, dont vous trouverez le palmarès par ailleurs.
Les remerciements du Comité des fêtes vont à l’Office du tourisme pour l’aide à la diffusion de l’information, aux partenaires annonceurs qui ont permis de soigner la communication et qui seront sûrement payés de retour par l’affluence des visiteurs, et ils vont aux personnes qui ont aidé dans maints domaines et à ceux, professionnels, associations, municipalités et particuliers qui ont prêté du matériel.
Bref voilà une belle journée sous le soleil qui restera dans les souvenirs …..jusqu’à l’année prochaine. La transhumance 2012 a été fixée au 13 octobre 2012. De nombreux visiteurs ont projeté de revenir.


Jean-Martin Sengelé
Président du Comité des fêtes de Muhlbach